Dans cette région viticole française de renommée mondiale, les saisons sont rythmées par les vignerons depuis des siècles. Chaque mois apporte son lot de joie liée au vin en Bourgogne : les vendanges, les fêtes du vin, la sortie d’un millésime exceptionnel ou un accord mets-vins extraordinaire, rendu encore meilleur par des ingrédients frais de saison. En juillet et en août, les habitués du soleil affluent en Bourgogne pour faire du tourisme et des activités de plein air exaltantes sous des températures confortablement chaudes mais rarement étouffantes. L’hiver, en revanche, est étonnamment calme ; certains sites et lieux d’hébergement ferment complètement et les vignobles vert-pois virent au brun monochrome, mais la paix et la tranquillité générales ont leur propre charme.

Ce sont les mois d’intersaison qui jettent la lumière la plus exquise sur les paysages envoûtants et les trésors naturels de la région. Pour des excursions mémorables dans les vignobles bourguignons, des randonnées stimulantes sur les sentiers de campagne et des voies navigables tranquilles pour faire du bateau, le printemps et l’automne sont les saisons de pointe.

Pour l’anecdote, la Côte-d’Or tire sont nom des feuilles jaune-orange de la vigne en automne

Quel que soit votre verre de vin, voici les meilleures périodes pour visiter la Bourgogne

La basse saison (de novembre à mars) est la meilleure pour les séjours en Bourgogne à petit budget

La région peut sembler être entrée en hibernation, mais cela fait partie du charme de l’hiver. Conformément à l’atmosphère de sommeil et de lenteur qui règne dans la région, les monuments et les musées sont parfaitement vides. L’hébergement est à son plus bas prix. Certains hôtels familiaux et chambres d’hôtes (B&B) ferment pendant deux mois.

L’arrière-saison – d’avril à juin et de septembre à octobre – est propice aux aventures en plein air et aux dégustations de vin

Que vous soyez amateur de vin, d’activités de plein air ou de beauté naturelle, vous aurez du mal à trouver un meilleur endroit que la Bourgogne au printemps et à l’automne. Le cocktail sensoriel de la région, composé de paysages magnifiques, d’une cuisine à zéro kilomètre et d’une culture du vin fougueuse, est à son apogée – que de couleurs et de saveurs ! Avec le départ des foules estivales, les choses se calment dans les abbayes classées à l’Unesco et les villages perchés de Bourgogne.

La haute saison (juillet-août) est la meilleure période pour le soleil et les festivals de musique.

Des températures agréables, un soleil quasi garanti et une multitude de festivals en plein air célébrant la gastronomie, le vin et la culture font de cette période un moment privilégié pour visiter la Bourgogne. Les spectacles Son et lumière illuminent les châteaux, cathédrales et autres monuments historiques, et le choix de visites guidées et d’activités est gargantuesque. La vie des restaurants et des cafés déborde à l’extérieur et les meilleurs hébergements se remplissent rapidement ; réservez à l’avance pour les tables et les chambres.

Une année de séjours variés aux pieds des vignes et de l’histoire

Janvier

Une fois les festivités du Nouvel An terminées, la Bourgogne rurale entre en hibernation. C’est le mois où l’on peut suivre les expositions saisonnières dans les musées de Dijon et de Beaune, et recharger ses batteries avec des dégustations de vin au coin du feu, des dîners copieux et des galettes des rois. Les viticulteurs fêtent leur saint patron, Vincent, à la fin du mois.

Février

Le ciel est gris et les températures ne dépassent guère zéro. À l’approche du Carême, Mardi Gras lève le rideau sur les carnavals de rue et les beignets sucrés, encore chauds de la boulangerie du village.

Mars

Le printemps est proche, avec des journées plus chaudes et plus ensoleillées, et quelques fêtes du vin marquées par des promenades guidées dans les vignobles, des dégustations et des feux d’artifice. Les canaux rouvrent leurs portes aux plaisanciers.

Avril

Les marchés hebdomadaires en plein air débordent de produits locaux, les tables des cafés s’étendent sur les terrasses des trottoirs et les gens se lancent sur les voies navigables en kayak, en canoë et en stand-up paddleboard. Les foires aux vins poussent un peu partout, notamment le célèbre Concours des Grands Vins de France de Mâcon.

Mai

Avec l’arrivée des premiers touristes de la saison dans la région, les journées plus longues et plus chaudes invitent à une exploration lente et indulgente. Les champs de moutarde s’illuminent d’un glorieux et photogénique jaune tournesol.

Juin

Le temps splendide de l’été fait de cette période un moment idyllique pour explorer les sentiers de Bourgogne à pied ou à vélo, pour faire du bateau sur les voies navigables locales ou pour faire une excursion en voiture à travers la campagne pittoresque. À la nuit tombée, les spectacles son et lumière jettent un sort magique sur la cathédrale d’Auxerre.
Événements clés : Fête de la Musique (21 juin), Les Grandes Heures d’Auxerre (juin-septembre).

Juillet

Le mois de juillet est l’occasion de se plonger dans les rivières et les lacs sauvages de la région, et de pique-niquer sur les plages des rivières. Les agriculteurs plantent des champs de bulbes de safran et les concerts de musique en plein air – souvent gratuits – remplissent les vignobles et les rues de joie.

Août

En août, les Français partent en vacances comme tout le monde. Attendez-vous à des journées chaudes, voire brûlantes, à des foules nombreuses dans les abbayes et les villages perchés de Bourgogne, et à des festivals de musique à profusion.

Septembre

Les vignobles bourdonnent d’activité lorsque les vendangeurs récoltent à la main les précieux raisins de la région pendant la vendange annuelle. Dans les bois d’automne, les chiens reniflent les décadentes truffes noires de Bourgogne.

Octobre

Attendez-vous à de nombreuses fêtes du vin ce mois-ci, alors que les viticulteurs ouvrent les premières bouteilles de vin bourru (un vin jeune fabriqué à partir de moût de raisin fermenté). Les randonneurs, les cyclistes et les cavaliers se lancent sur les sentiers qui s’embrasent d’or, de rouille et d’autres splendides couleurs d’automne. Pour le plus grand plaisir des gourmets bourguignons, la truffe noire est encore de saison. Cela dit, c’est aussi le moment de faire un saut en parachute pour admirer tout cela et bien plus depuis un point de vue éblouissant et exceptionnel.

Novembre

Les températures chutent et les canaux ferment pour des travaux d’entretien et de réparation. Aucun week-end n’est aussi festif que le troisième week-end de novembre, lorsque les amateurs de vin affluent à Beaune pour les Trois Glorieuses – un trio de fêtes du vin honorant les plus grands vins de Bourgogne, dont la célèbre Vente aux Enchères des Vins des Hospices de Beaune.

Décembre

Les jours sont courts, il fait froid et de nombreuses attractions de plein air ferment pour les vacances d’hiver. Les marchés festifs et les célébrations des Glorieuses de Bresse apportent des festins saisonniers d’escargots à l’ail, de chapon de Bresse et de pain d’épices, et beaucoup de joie hivernale.

flaner en sejour bourgogne
13 manières de découvrir la Bourgogne
risques d'un saut en parachute
Quels sont les risques d’un saut en parachute ?
faire un saut en parachute
Quelle condition pour saut en parachute ?